Dosage des protéines par la méthode de Kjeldahl

Un exemple pour s’entraîner


Vous devez contrôler à l’aveugle deux yaourts. Vous savez que l’un d’entre eux est un yaourt classique alors que l’autre est un yaourt riche en protéines. Pour cela, vous réalisez un dosage de l’azote total sur chacun des produits (A et B) par la méthode de Kjeldahl (voir mode opératoire).
  • la prise d’essai initiale (mproduit) est de 1,035 g pour chacun des deux yaourts
  • les volumes de soude 0,1 mol/L versés (Véchantillon) sont de 20,4 mL pour le yaourt A et 15,9 mL pour le yaourt B.
  • le volume de soude versé pour le témoin  (Vtémoin) est de 25,1 mL.

La formule de calcul pour déterminer la teneur en protéines dans un produit, en g pour 100 g de produit, est :


(CNaOH x (Vtémoin – Véchantillon) x 10-3 x MN x 6,25 x 100) / mproduit
(CNaOH x (Véchantillon - Vtémoin) x 10-3 x MN x 6,25 x 100) / mproduit
(CNaOH x (Vtémoin – Véchantillon) x 10-3 x MNH3 x 6,25 x 100) / mproduit

Le yaourt A est le yaourt riche en protéines.


Vrai
Faux

La teneur en protéines du yaourt A, en g pour 100 g de produit, est :


3,97
5,25
8,03

La teneur en protéines du yaourt B, en g pour 100 g de produit, est :


3,97
5,25
8,03

Si l’on vous présente un troisième yaourt (yaourt C) et que l’on vous indique qu’il est deux fois moins riche en protéines que le yaourt classique, quel volume de soude (0,1 mol/L) vous attendez-vous à verser pour vérifier cette information si la prise d’essai initiale de yaourt est de 1,000 g ?


7,8mL
16,0 mL
18,6 mL
Corriger
Ton score
/
Tenter à nouveau