Comment réaliser une CCM ?

Comment ça marche ?

PHÉNOMÈNE DE MIGRATION

L’éluant monte à travers la phase stationnaire, essentiellement par phénomène de capillarité.

VITESSE DE MIGRATION

Chaque composant de l’échantillon se déplace à sa propre vitesse derrière le front du solvant. La vitesse avec laquelle les solutés se déplacent, et donc leur séparation, dépend de deux forces :

  • les forces d’attraction de l’adsorbant sur les solutés
  • et les forces d’entraînement de l’éluant qui tendent à les extraire.
Les interactions mises en jeu sont des interactions faibles, principalement électrostatiques entre dipôles, et des interactions éventuelles spécifiques comme les liaisons hydrogènes.

De façon générale, la phase stationnaire est plus polaire que la phase mobile (lorsque cette dernière est constituée de solvants organiques) : les substances de faible polarité migrent plus rapidement que les composants polaires.

Votre avis :
* plusieurs réponses possibles
Vous êtes :
Votre profil utilisateur :
plusieurs réponses possibles
Commentaire libre :
Pour nous contacter : chimactiv@agroparistech.fr