Le dosage par spectrophotométrie UV

Comment doser le principe actif par la méthode du dosage spectrophotométrique ?


Le dosage par spectrophotométrie est un dosage très utilisé dans la Pharmacopée et généralement dans l'industrie Pharmaceutique. Beaucoup de principes actifs que l’on retrouve dans les médicaments présentent dans leur structure des groupements chimiques qui absorbent dans l’ultra-violet et qui peuvent ainsi être dosés.

La théorie quantique définit l'énergie totale d'une molécule comme la somme de trois énergies :
  • énergie électronique : Ee
  • énergie de vibration : Ev        Et = Ee + Ev + Er
  • énergie de rotation : Er
L'absorption U.V. dépend essentiellement de Ee. La région du spectre électromagnétique concernée s'étend de 10 à 380 nanomètres. En réalité, les appareils classiques explorent la région située entre 200 et 380nm, car en dessous de 180nm, le rayonnement est absorbé par l'air et il faut opérer dans le vide.

Applications :

• Qualitative : utile pour l'identification (par rapport à un témoin) ; toutefois, l'absorption UV/Visible est une technique insuffisante pour identifier à elle seule une substance, mais peut parfois compléter utilement l'infrarouge, la spectrométrie de masse, la RMN et d'autres méthodes spectrales.

• Quantitative : utile pour un dosage ; c'est une méthode rapide et précise, basée sur l'exploitation de la relation de Beer - Lambert qui relie l'absorption à la concentration des molécules en solution, pour une longueur d'onde λ donnée.